L’entrepreneuriat en mode 2.0 avec Diane Audrey NGAKO

Hey guys ! 

   J’espère que vous allez bien depuis la dernière fois et que nos articles vous ont manqués. Alors, aujourd’hui je voudrais vous présenter le parcours d’une jeune femme pleine de vie, brillante et inspirante. Elle fait partie de ces jeunes femmes qui inspirent la jeune fille que je suis ( et même la femme que je serai). 

Diane Audrey

    Directrice et fondatrice de l’agence de communication Omenkart, fondatrice du célèbre site www.visiterlafrique.com , coauteur du livre “They call it Africa, we call it home. “,host du podcast si maman m’avait dit ; Diane Audrey Ngako est un entrepreneur 2.0 passionnée d’art ayant pour objectif de faire découvrir au monde une Afrique plus chaleureuse , pleine d’opportunités et d’histoires à raconter contrairement à ce qui est présenté par les médias occidentaux.       

Diane Audrey

A l’âge de 12 ans Diane Audrey quitte le Cameroun et s’envole pour la France. Elle grandit donc dans une société très différente des sociétés africaines (camerounaise en particulier) qui sont encore très patriarcales. Elle a ainsi la chance de rêver grand et acquérir de nouvelles connaissances.      C’est dans la célèbre radio parisienne Africa n1 qu’elle fait ses premiers pas en tant que chroniqueuse; ce qui lui permet peu de temps après de devenir rédactrice en chef du magazine “Roots” qui est un magazine papier, gratuit, dédié au luxe et à la culture afro-caribéenne .       

Diane Audrey

Le 30 juin 2014 elle fonde le site www.visiterlafrique.com qui est une plateforme collaborative et interactive qui promeut le tourisme et la culture africaine. Visiter l’Afrique permet aux différents amoureux du tourisme  de raconter leur Afrique à leurs façons,partager leurs expériences touristiques et de découvrir de nouvelles destinations.    

La même année, elle intègre la rédaction du célèbre journal le monde où elle parle de l’Afrique et de sa jeunesse . De ce fait son nom se répand dans les diasporas africaines et elle a l’occasion de voyager à travers l’Afrique. En 2015 elle intègre l’équipe du journal Afrique (journal télévisé diffusé par TV5 monde) où elle occupe le poste de chroniqueuse. «je n’ai jamais rêvé d’être entrepreneur, l’entrepreneuriat s’est imposé à moi». Dans le but de raconter son Afrique en étant en Afrique; elle revient au Cameroun en ayant des idées bien structurées et décidée à impacter son continent.      

Diane Audrey

Dans cet élan, en 2016 elle crée Omenkart qui est une agence de communication basée à Douala ayant pour but d’accompagner les entreprises dans leurs actions en plaçant l’humain au cœur de celles-ci. Omenkart aujourd’hui c’est aussi deux foires : Douala Art Fair qui est une foire d’art contemporain et de design (elle se tiendra cette année du 18 au 20 décembre 2020 en ligne) et Douala digital show qui est une rencontre entre les différents acteurs du digital sur le continent.       

Omenkart

Nous sommes toujours en 2016 , Diane Audrey a 25 ans et est considérée comme l’un des moins de 30 ans les plus influents du continent par le magazine américain Forbes . « Si maman m’avait dit » c’est le titre du podcast qu’elle produit et anime depuis mars 2020 dans lequel elle libère la parole et aborde de nombreuses thématiques telles que l’adultère , l’amour, l’hypersensibilité, la stérilité… etc. Le podcast compte aujourd’hui plus de 60000 écoutes.     

Si maman m'avait dit

Diane Audrey est aussi une activiste. En effet elle fait partie d’un collectif de jeunes camerounais qui ont fondé le 24 septembre dernier «the okwélians» qui est un Think Do Tank ayant pour but de redynamiser le débat public au Cameroun.

Diane Audrey

Projets futurs          

Au cours de son interview durant le journal de l’Afrique sur France 24 elle a annoncé pour prochainement le lancement de sa boîte de production «source du quartier »qui produira ses prochains podcast “Ça me dépasse” et «Nyocsé».

Diane Audrey

En espérant que vous avez aimé l’article je vous souhaite une agréable fin de semaine et surtout n’oubliez pas de partager et commenter.   On se quitte avec ces mots de Diane «Just do it! Si l’opportunité ne frappe pas à ta porte crée ta propre porte».

Vous pourrez aussi aimer

6 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *